Je mets mon entreprise en pause

Je mets mon entreprise en pause

Je mets mon entreprise en pause

Ce n’était pas une décision facile. J’y ai longuement réfléchi. J’hésitais à écrire un texte ou faire une vidéo. Après un peu plus de 3 années, j’ai décidé de mettre Ades-Tel en pause, et ce, pour une durée indéterminée.

Mon entreprise en pause

Je ne ferme pas ma micro-entreprise car je vends de temps en temps des ressources et j’ai parfois quelques missions. Et comme avec ce statut, pas de CA = pas de charges, je limite les frais (bon à part la CFE, l’assurance professionnelle et le compte bancaire). 
Je vais de toutes façons être assez occupée dorénavant.

Le bilan de ces 3 années

L’entrepreneuriat reste quelque chose de merveilleux, cette liberté étant très importante à mes yeux. Mais l’insécurité financière, le stress, les aléas des commandes, la mauvaise foi de certains fournisseurs sont des éléments dont je ne suis pas totalement maître.
C’est la raison pour laquelle je vais la conserver comme activité secondaire, la recherche d’un emploi salarié étant ma priorité.
L’entrepreneuriat m’a fatiguée émotionnellement, étant hypersensible, je pense que je dois exercer une activité qui a du sens.

Une activité secondaire

A côté d’Ades-Tel, j’ai mon activité complémentaire (et je vais également redevenir VDI pour une société qui porte des valeurs essentielles pour moi), en lien avec mes blogs, et qui m’apportent bien plus. Je préfère donc rester sur cette note positive, privilégier un bien-être nécessaire.
Je vais continuer à exercer ma passion, celle de l’écriture. Et pourquoi pas parler de mon expérience de freelance.
Je n’abandonne pas pour autant mon doux rêve, que je partage avec mon cher mari. Rendez-vous dans quelques semaines, mois ou années … seul le temps, les opportunités nous le diront !
J’ai fait de belles rencontres au cours de ces 3 dernières années. J’ai appris beaucoup également, sur moi-même notamment. J’ai suivi des formations chouettes, développé des compétences qui me sont bien utiles au quotidien.

En conclusion

Ce n’est pas un échec, au contraire, c’est une réelle expérience enrichissante que j’aurais vécue et qui m’a vraiment animée durant plusieurs mois. Je ne regrette rien, c’est juste un nouveau chapitre qui s’ouvre.


Bien à vous,
Estelle

Estelle Seznec

Estelle, blogueuse bretonne de 40 ans. Je suis ambassadrice pour la société Mamie & Co, j'organise des ateliers DIY proposant des trucs, astuces et remèdes de grand-mère à partir d'ingrédients sains et naturels.