Mon atelier de lancement

Mon atelier de lancement

Mon atelier de lancement

Parlons à nouveau VDI ! Après avoir reçu mon kit de démarrage, j’ai organisé mon atelier de lancement en compagnie de ma marraine, Anne. Je vous parle de la recherche de mes invitées, de l’organisation et du déroulé de l’atelier.

Ma rencontre avec ma marraine

Lors de mon article précédent, je vous parlais du démarrage en tant que VDI. Après avoir choisi la société Mamie & Co et envoyé CV et texte de motivation, la responsable du recrutement m’a contactée pour un entretien téléphonique. Elle m’a ensuite mise en relation avec ma marraine, proche de chez moi. Au quotidien, Anne m’explique le fonctionnement de la société, m’accompagne et me forme pour que tout se passe au mieux.

Je suis ravie d’avoir fait sa connaissance, Anne est passionnée par ce qu’elle fait et très professionnelle. Et pour la petite anecdote, nous avons le même diplôme (conseillère en économie sociale et familiale).

Anne m’a donné rendez-vous à la mi-août. Elle m’a transmis les premiers éléments d’information dont le contrat. Mamie & Co propose des contrats de VDI acheteur-revendeur. Nous avons fixé ensemble la date de mon atelier de lancement, avec la présentation de la gamme droguerie (entretien du linge et de la maison).

Après m’avoir offert quelques produits que j’ai aussitôt testés, j’ai posté mon contrat. J’ai reçu mes codes d’accès à la plateforme puis mon kit de démarrage, contenant plus de 330 € de produits et d’outils d’aide à la vente.

La recherche d’invitées

Ayant sondé autour de moi les personnes qui seraient intéressées par les ateliers, j’ai créé très rapidement un événement sur Facebook. Pour créer davantage de liens, j’ai envoyé un petit texte personnalisé, qui arrive directement dans Messenger, la messagerie instantanée de Facebook.  J’ai également contacté des personnes via SMS et e-mail. J’ai ainsi reçu plusieurs réponses qui m’ont confortée dans mon choix.

Je conseille aux nouvelles VDI de parler de votre activité autour de vous, à un maximum de personnes. Commencez par vos proches, puis étendez votre réseau à vos collègues, les membres de l’association que vous fréquentez. Gardez toujours un catalogue sur vous, cela va vous aider à vous faire connaître.

Au démarrage, votre parrain ou marraine va vous conseiller de réaliser une liste de 100 noms. Si cet exercice peut vous paraître fastidieux, essayez d’indiquer un maximum de personnes, sans a priori. Cette liste vous suivra partout ! Je vous ai préparé un document pour noter ces 100 noms.

Si vos proches ne vous répondent pas ou par la négative, ne le prenez pas mal, ils ne sont pas intéressés pour le moment ou simplement pas disponibles. Restez toujours positif, c’est important de garder le sourire et de croire en vous.

Le jour de l’atelier

Avant l’atelier

Le jour J est arrivé ! J’ai reçu 4 réponses et l’une de mes invitées a amené une amie. J’étais super contente de retrouver des amies que j’avais un peu perdu de vue. Il faut dire que j’ai choisi de démarrer cette activité pour rencontrer du monde, après plusieurs mois en tant que freelance, où je me sentais trop isolée.

Anne est arrivée 30 minutes avant l’arrivée des invitées, pour installer la table et le matériel. Nous avons revu ensemble les offres en cours, les DIY que nous allons proposer et passé en revue le déroulé de l’atelier.

J’accueille les invitées, on discute, on rigole … et chacune prend place autour de la table joliment décorée. Je propose un petit café ou un thé et c’est parti !

 

Pendant l’atelier

Après une présentation de la société et les raisons qui l’ont poussée à se lancer en tant qu’ambassadrice chez Mamie & Co, Anne commence d’abord par faire goûter les miels qui ont des vertus thérapeutiques. Puis place aux DIY ! J’ai bien entendu mis la main à la pâte en demandant à l’une des invitées de participer. Les DIY réalisés :

  • la lessive à base de copeaux de savon de Marseille, de bicarbonate, de savon noir
  • l’eau au percarbonate de sodium, équivalent écologique et plus efficace à l’eau de Javel

Anne propose plein de trucs et astuces, à partir des produits de base : le bicarbonate de soude, le savon de Marseille, le savon noir, le vinaigre blanc … Elle termine par les avantages de me recevoir lors d’un atelier.

L’atelier touche à sa fin, Anne propose aux invitées intéressées de passer commande si elles le souhaitent en rappelant bien que c’est sans obligation d’achat. Et place au goûter, naturellement ! Je salue mes invitées et je leur donne rendez-vous très vite pour la livraison de leurs commandes.

 

Je suis particulièrement ravie de ce premier atelier, qui s’est déroulé en toute convivialité et où la culture Mamie & Co a été mise en avant. Et cerise sur le gâteau, mes invitées ont redaté 3 ateliers ! Je suis ravie car cela me rassure pour un lancement optimal de cette activité et la réussite du challenge de démarrage qui dure 3 mois.

Si jamais vous passez par là, je vous remercie pour votre présence et vos commande ! Merci de me soutenir dans cette nouvelle aventure qui a du sens pour moi ! A bientôt pour un nouvel article sur ma vie de VDI.

 

Cet article vous a plus ? Vous pouvez l’épingler sur Pinterest !

Estelle Seznec

Estelle, blogueuse bretonne de 40 ans. Je suis ambassadrice pour la société Mamie & Co, j'organise des ateliers DIY proposant des trucs, astuces et remèdes de grand-mère à partir d'ingrédients sains et naturels.